AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les aventures de sinoh

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sinoh

avatar

Messages : 4
Guilde : Dream Reaper
Classe : Sadida/Steamer
Serveur : Crocoburio
Date d'inscription : 30/01/2013

MessageSujet: Les aventures de sinoh   Ven 1 Fév - 3:55

Je ne sait pas si je post dans la bonne section.

Sachez cher aventuriers/aventurières que je vais dès lors vous narrer les comptes et légendes de sinoh (ca fait très pokémon JE SAIT !)

Maintenant oubliez chaque parcelle de cette univers et préparez vous à vous plonger dans un monde de magie et de dragons.
Votre monde va disparaitre sous le poids de cette histoire.
En lisant ces mots vous risquez d'y prendre goût et de ne plus vouloir retourner dans votre monde.


Je vois que vous continuez à lire.
On peux donc commencer.


Partie 1 ! En route pour le donjon !

C'était par une soirée d'octobre.
Je (Sinoh) venait de se réveiller, au pied d'un arbre. La nuit montrait déjà son nez et le soleil c'était depuis longtemps jeté sous ses draps.
J'avais pris l'habitude de vivre décalé de la vie active.
Mes longues nuit me procurait souvent un rythme de vie décalé à cause de ma puissante magie qui consumait mes forces.
J’étais née dans une petite maison d'astrub. Mes parents avaient toujours voulu que je m'investisse dans plusieurs métier afin de m'offrir en cas de problème un emploi stable sur lequel me reposer.
Mais de mon côté je n'avais jamais vraiment eu de motivation. J'aimais le combat et la guerre le sang et la magie l'odeur de sueur, d'haleine et de bottes fétides émanant de mon propre corps après une bonne journée de castagne.
Il est vrai que mon côté fourbe m'avait conduit vers le dieu sadida aux multiples poupées et poisons importants.
Je vous promet de vous conter l'apprentissage sadida une autres fois.
Allongé sur l'une des branches de l'arbre m'ayant servi de lit, mes pensée divaguent vers un de mes anciennes pulsion d'action héroïque à principe exclusivement guerrière.
Je parcourais encore les plaines de Cania pour forger mes sort et ma magie à l'image des plus puissant de mon peuple lorsqu'un éclair me frappa.
Éradiquant tout ses blops faiblard et fuyard j’eus l’idée saugrenue d'aller me frotter à leurs chefs.
(Quand je parle de pulsion je ne rigole pas)
J'avais souvent entendu parler de tout ces puissant venir se frotter seul à leurs chefs et vaincre sans difficulté.
Je n'était pas au maximum de ma puissance mais je releva le défi.
Une potion de rappel. Un petit passage au zaap et me voici devant l'antre.
L'entrée était devenu vide depuis la découverte du continent glacé.
Je progressait à petit pas dans la roche dont seul quelques arbres florissant ici et là.
Le couloir semblait devenir de plus en plus sombre et mort. Mes yeux fixée sur les alentours guettant un quelconque piège.
"Rien à droite, rien à gauche. En haut, clean. Derrière ?"
Tournant doucement la tête je jeta un coup d’œil derrière mon épaule tout en pressant le pas.
J'avouerai que sur le moment mon esprit et mon corps était prét à répondre à presque toutes situations. Sauf celle la.
Ce que je m'attendais à être comme le premier combat de ce donjon fût perdu. Mon adversaire, la porte du donjon n'avait pas bougé quand je la percuta, contrairement à moi qui désormais assis me massais la tête.
Comment avais-je pût la rater ? Une gigantesque porte de plus de 4 mètres de haut se dressait face à moi. Elle ressemblait à une centaine de biblop collé les uns aux autres, illuminé et luisant par les rayons de la lune qui donnait à toute la porte une sorte de luisance naturelle.
A bien y regarder on croirait presque des vrai. Seule la poignée et la serrure nous rappelait que ce n'était qu'une simple porte.
je me mis à fouiller mes poches et ma sacoche à la recherche de mon trousseau.

Quelques minutes de fouilles plus tard

Comment vous décrire ce passage pathétique au possible !
Fouille. Compréhension. Démotivation. Énervement. Jurons. Course vers la sortie. Sifflement. Appel de dragodinde. Potion de bonta. Fourrière bontarienne.
Paiement d'une taxe pour l'avoir laissé en liberté sans surveillance. Fouille des sacs sur la dragodinde. Air heureux. Potion rappel. Zaap. Course. Arrêt essoufflé.
Ça y est j'étais enfin devant la porte avec la clef. Je reprenais doucement mon souffle après ce léger contretemps de 4750 Kamas.
La clef glissa dans la serrure sans efforts. Je l'inclinas d'un quart de tours vers la droite.
Sans succès. Reesaya à nouveau. Toujours pas. Je força alors et la clef se brisa.
M'appuyant sur la porte pour pleurer sur mon sort je la fit doucement s'entrouvrir.
Cette quète héroïque démarrait mal, très mal.
Je la poussa de nouveau et la porte coulissa dans le plus grand silence.
Edzio sram débutant m'aceuillis à bras ouvert me suppliant de le mener jusqu'au blop reinette royal.
Il me raconta qu'il souhaitais à tout pris aller sur frigost pour rejoindre son groupe qui rendait plusieurs fois par jours visite au terrible royalmouth.
Je mima quelques signe faisant semblant d'être sourd et muet afin de ne pas m'encombrer de sa présence.
Il renonça au bout de quelques minutes m'insultant tel un bwork. (notamment de noob ce qui manqua de peu de me faire rire)

PS: N'hésitez pas à poster votre avis


Dernière édition par Sinoh le Ven 1 Fév - 4:41, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sinoh

avatar

Messages : 4
Guilde : Dream Reaper
Classe : Sadida/Steamer
Serveur : Crocoburio
Date d'inscription : 30/01/2013

MessageSujet: Re: Les aventures de sinoh   Ven 1 Fév - 4:39

Partie 2 ! Que la magie et le sang coule à flot !

Démarrant ce donjon sur un échec critique j'entrepris de me rattraper sur le combat !
Je me lançais à l'assaut des divers vagues cachée dans certain recoins de ce donjon.
Contre toutes mes attentes, il s'agissait la d'un véritable dédale possédant des dizaines et dizaines de salles toutes identiques.
Mes poupées à mes côtés je terrassait ceux sur mon chemin d'un simplicité effrayante.
Et pour les plus résistantes à mes sorts, ma baguette hique ! (ah comme je l'ai aimé cette baguette !)
Je progressais sans logique apparente dans mon déplacement jusqu’à me retrouver après quelques blops que j'achevais en jurant face à Edzio.
Il se tenait toujours face à la porte du donjon, signe que je venais de tourner en rond.
Il m'avait entendu jurer et semblait plus que remonter contre moi.
Nullement impressionner je pris le temps de l'écouter. Il m'expliqua l'impolitesse de mon comportement, le manque de morale et de savoir vivre que je possédais. Revint me rappeler sur l'époque où je n'était qu'un débutant progressant joyeusement et en toutes innocente.
Après plus de dix minutes de discours ininterrompue je lui demanda le chemin le plus rapide pour la blop royal.
Sa réponse fut des plus surprenante.
"Ben... Tout droit."
Et en effet regardant dans la direction opposé à la porte principale se tenait quelques salles plus loin trônant aux delà d'un lit de flaque de cadavre blop, quatre porte de couleur presque similaire. Reflétant chacune un bleu lune différent.
"Décidément ce soir j'ai vraiment un problème avec les portes" pensait-je à voix haute.
"Tu m’emmène ?" Insista Edzio qui avait insister pour se faire nommer Edzio-roxxor
Une puissance sylvestre plus tard et quelques mètres plus loin je me retrouvait seul face aux quatre portes.
Laquelle était-ce pour affronter le terrible blop multicolore royale ?
Un "am-stram-gram" plus tard je me dirigeais vers la troisième porte.
De l'autre côté un groupe de blop isolé et endormi trônait au milieu de la pièce.
Agissons en héros pensait-je. Brandissant mon arme prêt à foncer et à crier en garde je poussa la porte violemment.
Elle me revint beaucoup plus vite que prévu. De nouveau à terre et assommer par une porte je fis la connaissance du blop royal reinette qui lui non plus n'était pas grand fan des portes en pleine tête.
Il fonce vers moi. Ma baguette ! Me retournant, je la vis deux mètres plus loin.
Je fit pousser un arbre entre moi et le Blop Royal afin de ralentir sa course. Je me saisit de ma baguette et fit face à mon adversaire.
Disparu. L'ombre s'épaissit sur moi. Levant les yeux je le vit me sauter dessus. je l'esquivais en me jetant en arrière.
Il me lança un flaque de blop. Je me mit à courir. Le groupe de blop endormi au début ne l'était plus.
Et le gloutovore présent avec eût l'air de me trouver à son goût.
"C'est pas le moment toi !" pensait-je
Il se rua sur moi en dévorant un à un ses amis sur le passage entre lui et moi.
Seule la fuite était possible dans ce cas la. Mon pied droit refusât de bouger.
J'avais marcher dans un biblop et non seulement il était énerver, mais il ne semblait pas décider à me laisser bouger.
Je vis la bouche du gloutoblop s'ouvrir en grand.
Trop tard. Le corps flottant dans la masse gélatineuse j'observais la scène avec espoir que ca finisse bien.
Le gloutoblop lui était plutôt surpris. Il ne se rappelais pas que cette poupée était là quelques instant auparavant.
Et pourtant ma sacrifiée était bien présente. Je la voyait flotter dans cette masse.
"Pitié active toi, dépêche ! Avant qu'il ne comprenne."
Le blop comprit alors et ouvrit grand sa bouche.
Malheureusement pour lui, la sacrifié avait elle aussi comprit, mais avant lui.
Le blop explosa comme une gigantesque bombe à eau. Mais sans eau...
Recouvert de bout de blop, sonnée par l'explosion et toujours accroché à mon biblop, je souris d'avoir survécu.
Le blop Royal n'était pas aussi réjouis que moi du spectacle. Il m'envoya un méchant coup qui me projeta contre le mur et me libéra du biblop au passage.
Déployant mes ronces, herbes poison et poupées afin de l'immobiliser. Il ressembla rapidement à un paquet cadeau, le nœud en moins.
Quelques feu de brousse et coup de baguette plus tard. Il se dégonfla et ressembla bientôt à tous ses camarades blops, à l'exception de la couronne brisée qui flottait sur la masse. Je fuit cette salle et rejoint la salle voisine, vide et calme. Allumant un feu afin de me réchauffer et appelant une gonflable pour m'aide à soigner mes maux, je pris quelques minutes afin de me reposer et reprendre mes forces.
Appuyer contre le mur la fatigue se fit sentir.
Voilà plus de trois heures que je traine dans ce donjon.
On dit souvent des sadida qu'ils sont mou et fatigué, c'est à cause de notre magie. Elle nécessite tellement de force qu'elle nous épuise rapidement.
Je ferma les yeux et m’endormit rapidement contre ce muret en rêvant de mon futur combat contre ce fameux blop multicolore royale.

Voilà voilà fin de la partie 2.
Demain peut être la dernière partie.
N'hésitez pas à donner votre avis. !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les aventures de sinoh
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LES AVENTURES DE JACK BURTON...(N2TOYS) 2002
» [BD] Les aventures palpitantes de Skalf le Gnoblar (blabla)
» [ Roman maritime ] Les aventures de Jack Aubrey, Patrick O'Brian
» [D&D4] Les aventures du Meujeu Yannosh
» Les aventures de kem'tan !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Donjon des Rôlistes :: → Salle HRP :: Archives :: Archives Rp-
Sauter vers: