AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Pwaline [En cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pantalemon

avatar

Messages : 5
Age : 25
Guilde : Pantalemon
Classe : Crâ
Date d'inscription : 25/11/2011

MessageSujet: Pwaline [En cours]   Lun 22 Oct - 21:26

Pwaline, l'Exotique wabbit




    Identité
» Prénom : Pwaline
» Surnom(s) : Pwa
» Sexe : Feminin
» Age : 38 ans
» Classe(s) : Sacrieur
» Guilde : Les Gardiens d'Irianah
» Rang dans la Guilde :
» Famille :

  • Ses Parents, dont elle n'a que très peu de souvenir
  • Hibiki, son frère qu'elle n'a pas revu depuis très longtemps
  • Morahti, la femme d'Hibiki
  • Dark-Elegost et Elincia, les enfants d'Hibiki et de Morahti
  • Pehdolyth, un vieux sadida qui s'est occupé de Pwaline durant sa jeunesse.



    Détails
» Physique : Pwaline est une femme séduisante de part son physique exotique. Son teint légèrement halé et ses yeux sombres contrastent et mettent en valeur ses beaux cheveux onduleux couleur améthyste. Quant à son petit nez légèrement pointue, il souligne un regard fougueux et déterminé qui en séduit plus d'un, et en fit frémir d'autre.
» Personnalité : Pwaline est une personne complexe, à complexe. Son accent a très longtemps été un handicap pour elle, et dans sa jeunesse elle avait tendance à se renfermer sur elle-même, persuadée que tous riaient de son côté exotique.
C'est grâce aux efforts de Pehdolyth qu'elle vint à bout de son complexe et qu'elle s'en sert désormais comme d'une force. Les quelques années passées à Brakmar l'ont endurcies, lui forgeant un fort caractère et un certain esprit de compétition. Pour survivre elle due apprendre à user de tous les stratagèmes possibles -et la séduction en faisait partie- car Brâkmar n'accepte pas les faibles.
Elle garde malgré tout une certaine candeur qui a ressurgit après qu'elle ait quitté Brakmar, et elle a finit par s'adoucir sous l'influence du Médaillon.
» Aime : Les beaux vêtements, le violet, la soupe aux Cawottes.
» N'aime pas : Bonta et ses habitants, la bêtise, le froid.
» Phobies : Que ses cheveux blanchissent !
» Particularité(s) : Son accent bien suw !
»Détail des sorts :

  • Châtiment : Pwaline entre dans un état second propre aux disciples de Sacrieur lui permettant de convertir la douleur en énergie.
  • Sacrifice : Sacrieur est la déesse de la compassion, cette capacité permet à Pwaline de ressentir à la place de la cible les attaques qui lui sont portées.
  • Assaut : Pwaline mobilise les forces élémentaires du vent pour créer une attaque tranchante.
  • ...

» Chronologie :

  • 5 Martalo 604 : Naissance de Pwaline, l'enfant parait étrange, ses yeux sont d'un bleu si claire qu'on peine à les distinguer du blanc de l’œil. Quant aux quelques cheveux déjà présents, ils sont déjà couleur améthyste.
  • An 605 : ...
  • : ...
  • : ...
  • : ...
  • : ...
  • : ...
  • : ...
  • : ...
  • : ...
  • : ...
  • : ...
  • : ...
  • : ...
  • : ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pantalemon

avatar

Messages : 5
Age : 25
Guilde : Pantalemon
Classe : Crâ
Date d'inscription : 25/11/2011

MessageSujet: Re: Pwaline [En cours]   Sam 9 Fév - 9:57

Background : Pwaline


Livre I : Univers de Maimane




Chapitre 1 : Traque et Flashback

Tout ceci ne semblait être qu’un rêve. Cela ne pouvait être qu'un rêve. Elle ne pouvait tout simplement pas comprendre comment la situation avait pu lui échapper à ce point. Comment son plan si parfait, son talent si certain avaient pu lui faire défaut. A cet instant, elle éprouvait une haine intense vis-à-vis de Lui.

IL avait autrefois été un exemple vers lequel tendre. Dès leur première rencontre, un lien étrange et puissant s'était tissé. C'était à Brâkmar il y a de cela plus de vingt ans.
A l'époque ses parents avaient déjà disparut dans des circonstances inconnues et Pwaline ne gardait d'eux qu'un vague souvenir, une silhouette tout au plus.
Elle était alors âgée de huit ans et avait été recueillie dans un orphelinat de Brâkmar puis transférée dans une unité un peu spéciale. Cette unité préparait les jeunes gens dès le plus jeune âge à l'art de la chasse... humaine cela va s'en dire. A coup d'entrainement et d'endoctrinement, nos jeunes enfants finissaient par perdre tout sens moral. Rien ne comptait plus que l'exécution du contrat qu'on leur attribuait. A dix ans déjà ont se servait d'eux.
Lui n'était alors âgé que d'une vingtaine d'année. Il était de ces jeunes hommes talentueux qui réussissait tout ce qu'ils entreprennent. Il la remarqua rapidement et se rendit compte qu'elle apprenait vite. Elle dégageait quelque chose de différent et était de loin été sa meilleure élève.
Lorsqu'elle arriva à l’adolescence et que son corps de jeune fille devint jeune femme, leur relation évolua. C'est d'abord elle qui tomba amoureuse de Lui, à l'âge où les jeunes filles s'éprennent d'hommes mûrs. Bouleversée par les transformations de son corps et le cocktail d'hormone qui coulait dans ses veines, elle tentait par tout les moyens de le séduire, laissant de plus en plus plonger son décolleté à mesure que sa croissance le lui permettait. Il résista quelques temps, plus poussé par la crainte de ce qu'une liaison avec une élève pouvait lui attirer que par son sens moral. Il succomba finalement à ses charmes l'année de ses dix-sept ans.

La morsure du froid glaciale qui émanait de l’obscurité la ramena la dure réalité. Elle regretta un instant que tout ceci ne soit réellement un songe. Elle se concentra afin d'évaluer rapidement la situation comme on le lui avait appris. Fermant les yeux, elle entra rapidement dans un état méditatif tout en maintenant ses sens en alerte. Elle scanna ensuite chaque partie de son corps pour dresser un premier bilan : quelques coupures sur les membres inférieurs, une belle entaille à l’épaule qui lui laisserait sans nul doute une cicatrice et une ecchymose de la taille d’une pièce de 5 kamas sous l’œil gauche. Elle pouvait s’estimer heureuse de s’en être tirée à si bon compte jusqu’à présent.
Il était toujours là quelque part dans le couvert de l’obscurité. Elle le sentait, sa présence était là comme une évidence. Lui ne devait avoir que des blessures superficielles, infligées bien plus par la course poursuite et la végétation luxuriante qui entourait la grotte que par les coups et les assauts de sa victime. Cette pensée la fit tressaillir. Non, elle n’était pas une victime et elle ne le serait jamais ! Elle était toujours en vie, prête à se battre et elle ne lui rendrait certainement pas la tache facile.

Un bruit de pas se fit entendre, il avait probablement posé le pieds dans une flaque d'eau par inadvertance. Pwaline interrompit sa méditation et resserra sa main sur le pommeau de sa lame. Elle était prête à l'affronter.
Elle le connaissait par cœur, chaque centimètre carré de sa peau qu’elle avait autrefois caressée avec tendresse lui était familier. Ils s'étaient affrontés un nombre incalculable de fois lorsqu'il lui apprenait à se battre et leurs faiblesses n’avaient aucun secret pour eux. Il lui avait tout appris, chacun de ses coups, de ses déplacements et de ses techniques. Si elle voulait pouvoir le vaincre, il lui faudrait sortir des sentiers battus. Surprendre l’adversaire c'était d’ailleurs l’une des premières choses qu’il lui avait apprit.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Pwaline [En cours]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Demande d'autorisation de suivre les cours
» Cours sur le RP Théorique , synthèse de notre monde .
» [En cours] Lapin minuteur
» la cours du voïvode et son armé (1500point)
» Cours d'harmonica

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Donjon des Rôlistes :: → Salle RP :: Nos personnages-
Sauter vers: